L'apprentissage de la propreté

Par Karine Pinheiro, intervenante en comportement canin et félin


L’apprentissage de la propreté chez les chiens se fait vers l’âge de 4 mois. Il est difficile, voire impossible, de le faire avant pour des raisons purement biologiques. En effet, durant ses premières semaines de vie, le chiot ne sait pas se retenir. Le contrôle des sphincters n’a pas terminé son développement et il est incapable de contrôler le lieu, ou l’heure de se soulager. Vers l’âge de 2 à 3 mois, vous allez remarquer qu’il commencera à faire ses besoins dans un endroit précis de la maison. C’est votre porte d’entrée pour l’entrainement de la propreté. C’est à ces endroits que vous allez déposer un tapis d’entrainement. Prenez soin d’utiliser au moins deux tapis, un pour les urines et un pour les selles, et gardez-les à quelques mètres de distance l’un de l’autre.


Vous pouvez commencer l’entrainement comme suit :


  • Les moments propices pour l’entrainement sont au réveil, après la sieste, après le jeu, après les repas et avant le coucher.

  • Dirigez-le à l’aide d’une gâterie vers son tapis d’entrainement (environ toutes les 2 heures). Le chiot ne peut pas se retenir plus de 6 heures et il finira par faire ses besoins.

  • Lorsqu’il a fini de faire ses besoins, félicitez-le et récompensez-le d’une gâterie à chaque fois qu’il fait ses besoins à l’endroit indiqué.

  • Établissez une routine: nourrissez-le à des heures fixes, et encouragez-le à aller sur son tapis d’entrainement à des heures fixes. Son corps prendra ainsi l’habitude d’éliminer selon la routine établie.

  • En cas de dégât vous ne devez pas lui montrer que son geste a une importance quelconque pour vous, sinon il risque de le répéter. Ignorez le comportement, et nettoyez quand il ne sera pas là.

Si vous souhaitez faire l’apprentissage de la propreté de sorte qu’il fasse ses besoins à l’extérieur :


  • Vous effectuez les mêmes étapes inscrites ci-dessus en déplaçant les tapis d’entrainement 1 pied par jour vers la sortie que vous voulez qu’il utilise (toujours par la même porte).

  • Le sortir souvent est la seule méthode pour lui apprendre à être propre. Vous verrez qu’au fur et à mesure, il apprendra à se retenir et à attendre à ce que vous le sortiez.

  • Dirigez-vous toujours vers le même endroit et laisser-le environ 5 minutes ou jusqu’à ce qu’il ait fait ses besoins avant de continuer la promenade ou avant de rentrer à la maison. Il comprendra qu’il doit faire ses besoins quand vous l’amenez dans cet endroit.

  • Observez le langage canin de votre chiot, après quelques semaines vous reconnaitrez les signes qu’il vous donne pour faire ses besoins. Par exemple, il va renifler, tourner, pleurnicher, gratter la porte, se coucher devant la porte, etc.

  • Il est normal qu’il y ait des accidents de temps à autre, c’est encore un bébé en apprentissage et il faut en être tolérant.

Pour la nuit et lors de vos absences, il est souhaitable de diriger votre chien vers une cage confortable. Cela permet d’habituer le chiot à se retenir plus longtemps, puisqu’il ne fera généralement pas ses besoins là où il dort. Il est plus rapide de rendre un chiot propre lorsqu'il utilise une cage, cependant, il y a certaines recommandations à respecter :


  • Il faut aider le chien à développer une association positive avec sa cage, afin qu’il l’utilise comme sa "maison" et qu’elle représente son abri et un lieu sécuritaire pour lui.

  • Trouvez une cage en grillage, qui sera assez grande pour votre chien quand il sera adulte. La cage devrait lui permettre de se coucher et de s’étirer confortablement.

  • En attendant que le chiot atteigne sa taille adulte, il est important de limiter l’espace à l’intérieur de la cage avec un panneau ajustable, en gardant en tête les mêmes recommandations en termes de confort.

  • Vous devez habituer graduellement le chiot à sa cage, tout en rendant l’expérience positive et non stressante. Surtout, aller dans la cage ne doit pas être senti comme une punition pour lui.

  • Vous pouvez développer cette relation positive en laissant la cage ouverte quand vous êtes là, tout en lui offrant une gâterie chaque fois qu'il y entre.

Lors de l’apprentissage de la propreté, il est important d’éviter certains comportements qui peuvent nuire au développement de la relation de confiance, et au développement de ses habiletés de propreté. Il faut donc éviter de :

  • Punir le chiot qui a fait ses besoins à l’intérieur. Si vous le punissez, il pourrait se mettre à manger ses dégâts pour éviter votre réaction.

  • Ne pas lui mettre le nez dans son urine pour lui montrer que vous n’approuvez pas ce comportement.

  • Nettoyer les dégâts en sa présence. En vous agenouillant, il pourrait confondre avec une séance de jeu, et il risque de recommencer le comportement.

  • Ne pas nettoyer les accidents avec de l’eau de javel ou à base d’ammoniac : l’odeur incite le chien à recommencer au même endroit. Optez plutôt pour du vinaigre après avoir nettoyé avec du savon.

Fait important à noter, si votre chien a déjà été propre, et qu’il recommence à faire ses besoins au mauvais endroit, cela peut signaler un problème de santé. Dans ce cas, nous vous suggérons de contacter votre médecin vétérinaire.


L'enseignement de la propreté est une étape très importante dans l'éducation du chiot. Il faut prendre le temps de développer cette habileté avec lui, en lui démontrant de l’amour et de la compréhension! Ne vous découragez surtout pas, en temps normal, le chien va devenir propre à l’intérieur des 2-3 mois d’entrainement. Apprendre la propreté à un chiot demande beaucoup de patience et de nombreuses sorties, n’hésitez pas à demander des conseils auprès d’un intervenant en comportement canin, nous sommes là pour vous guider.

0 vue