Rechercher
  • euxreka

Le chiot qui mordille

Par Victor Quintanilha, intervenant en comportement canin et félin


Êtes-vous en présence d’un petit piranha de 2 mois à la maison? Soyez rassuré, il est tout à fait normal que votre chiot mordille tout, y compris vos mains, vos doigts, votre linge, vos mollets, etc!

Durant les 5 premiers mois de vie d’un chiot, il aura une phase que l’on appelle de mordillement. Le chiot découvre beaucoup avec sa gueule, tout comme l’enfant avec ses mains. Les cinq premiers mois de vie de votre chiot sont généralement les plus difficiles. Mais attention, la période d'adolescence vous rappellera que la constance est primordiale dans l'éducation!

Pendant ce temps, la phase de mordillement est à son apogée, ce qui signifie que votre chiot voudra mordre et mâcher tout, y compris vous, et il n'a pas non plus de contrôle de la vessie ou des intestins et devra être surveillé de près pour éviter les erreurs dans la maison et favoriser la propreté.

C'est pourquoi il est important de respecter une routine qui comprend :

  • Une stratégie d'entraînement à la propreté simple et efficace;

  • Un entraînement de base;

  • Des périodes de détente;

  • Un confinement (dans sa cage ou son enclos) de routine pour éviter les ennuis.

À cet effet, vous pouvez lire notre article sur la propreté.

Mais quoi faire durant cette phase? Nous recommandons normalement durant la phase du chiot qui mordille les exercices suivants :

  • Ignorer et retirer vos mains;

  • Rediriger vers un jouet, un objet à mâchouiller ou un os à gruger;

  • Disparaître lorsque les mordillements deviennent très intenses.

Une diversité de jouet et d'os de différentes textures aidera grandement votre chiot à découvrir et à mordiller autre chose que vos mains, vos pieds ou vos mollets.

Lui offrir sa nourriture dans des jouets interactifs tel qu’un Kong, une balle Snoop, un jouet de la compagnie West Paw, les puzzle de Nina Ottosson, etc.


Des rencontres entre congénères de façon structuré et bien encadré peuvent être envisageables afin d’apprendre le contrôle des morsures.

Vous devez cesser de renforcer et d’encourager les mordillements en repoussant votre chiot ou en lui disant « non ».


Ne pas jouer avec nos mains même si vous trouvez que c'est mignon! Demandez aux enfants de ne pas courir ou crier de façon très aiguë. Ce qui aurait pour conséquence d’encourager le chiot à poursuivre ses mordillements et même, augmenter en intensité. Apprenez plutôt à votre enfant à être calme en présence du chiot ou de s'amuser avec lui en prenant son jouet préféré et ainsi offrir de la distance entre les mains de l'enfant et la gueule du chiot.

3 vues
 
  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube
  • Twitter

©2020 par euxreka.